Actualités

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Actualités
  4. La FMSA a représenté l'anesthésie à la 72e Assemblée mondiale de la santé à Genève.

La FMSA a représenté l'anesthésie à la 72e Assemblée mondiale de la santé à Genève.

Logo de la FMSA

Une délégation de l'AMSF a participé à la 72e Assemblée mondiale de la santé (AMS) qui s'est tenue à Genève du 20 au 28 mai 2019. La délégation de la FMSA était composée du Dr Jannicke Mellin-Olsen (présidente), du professeur Adrian Gelb (secrétaire), du Dr Wayne Morriss (directeur des programmes), du Dr Mauricio Vasco (président du comité d'obstétrique de la FMSA), de Julian Gore-Booth (directeur général) et d'Annabel Higgins (responsable du plaidoyer et de la communication). En tant qu'acteur non étatique entretenant des relations officielles avec l'OMS, elle est l'occasion de présenter des déclarations, de rencontrer des fonctionnaires de l'OMS, des représentants de pays et des ONG afin de promouvoir la sécurité de l'anesthésie.

Cette année, l'AMS s'est ouverte sur un discours du rédacteur en chef de The Lancet , le Dr Richard Horton, qui a proposé cinq recommandations à l'Assemblée, dont celle d'"investir dans la sécurité de la chirurgie et de l'anesthésie", en soulignant que cinq milliards de personnes n'y ont toujours pas accès. Ce thème a occupé une place prépondérante tout au long de l'Assemblée, la FMSA ayant plaidé en faveur d'une anesthésie et d'une chirurgie sûres en tant que composante essentielle de la couverture sanitaire universelle (CSU), y compris dans les déclarations de la FMSA à l'Assemblée, que nous avons présentées en notre qualité d'acteur non étatique entretenant des relations officielles avec l'OMS. Nos déclarations ont été l'occasion de montrer comment l'anesthésie est liée à de nombreux domaines de travail de l'OMS, tels que les maladies non transmissibles (MNT), la sécurité des patients, l'accès aux médicaments et aux vaccins, et les ressources humaines pour la santé.

Le premier jour officiel de l'AMS, la FMSA a organisé un événement au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), en collaboration avec le CICR, l'Alliance G4, Safeguarding Health in Conflict Coalition, IntraHealth et Lifebox. L'événement, intitulé "Chirurgie et anesthésie : conflit, pauvreté et développement", a rassemblé 150 participants et un large éventail d'intervenants, y compris des représentants de pays, qui ont discuté de la sécurité de l'anesthésie dans des contextes difficiles.

La première session de l'événement présente des représentants nationaux et régionaux qui discutent des plans nationaux de chirurgie, d'obstétrique et d'anesthésie (NSOAP) et de la mise en place d'une anesthésie sûre dans leur pays.   

De gauche à droite, Dr Zainab Chaula, secrétaire permanente tanzanienne ; M. Ben Nangombe, directeur exécutif du ministère namibien de la santé et président technique de la SADC ; représentant tanzanien ; Dr Chuong, vice-directeur général du ministère vietnamien de la santé ; professeur Sekelani Banda, directeur de la formation du ministère zambien de la santé ; professeur Emmanuel Makasa, directeur du Wits Centre of Surgical Care for Primary Health & Sustainable Development (Centre de soins chirurgicaux pour la santé primaire et le développement durable). 

 Le Dr Esperanza Martinez, chef du département Santé du CICR, et le Dr Ian Norton, chef de projet pour les équipes médicales d'urgence de l'OMS, présents lors de la deuxième session de l'événement.

La FMSA a rencontré un certain nombre de représentants de pays tels que la Tanzanie, le Mozambique, le Malawi et le Myanmar, ainsi que les Fidji, le Vietnam et les Palaos, afin de discuter des défis liés à la fourniture d'une anesthésie et d'une chirurgie sûres dans leurs pays, et de la manière dont nous pouvons travailler avec eux et avec nos sociétés membres pour les aider. Il s'agit d'un changement notable par rapport aux années précédentes, et c'est peut-être un signe que la sécurité de l'anesthésie et de la chirurgie est de plus en plus reconnue parmi les États membres.

Outre ces réunions avec les représentants des pays, la FMSA a rencontré les principaux décideurs de l'OMS pour discuter de la disponibilité des vaccins et des médicaments, de la sécurité des patients, des soins infirmiers, de la prévention des infections et des soins de traumatologie.

Des membres de la délégation de la FMSA rencontrent le Dr Teri Reynolds de l'OMS au Palais des Nations pour discuter des maladies non transmissibles. 

Aux côtés d'intervenants de l'OMS et d'anciens commissaires du Lancet , le professeur Adrian Gelb a fait une présentation sur le thème de l'anesthésie et des Normes internationales OMS-AESM pour une pratique sûre de l'anesthésie lors de la réunion technique de l'OMS sur l'intensification des soins chirurgicaux, obstétriques et d'anesthésie en vue de renforcer les systèmes de santé. La FMSA est fière d'être la seule ONG à être mentionnée dans le rapport d'activité du directeur général de l'OMS, le Dr Tedros, "Mise en œuvre de l'Agenda 2030 pour le développement durable" en vertu des Standards internationaux OMS-FMSA pour une pratique sûre de l'anesthésie .

La 72e Assemblée mondiale de la santé a donné lieu à de nombreux résultats positifs, tels que l'instauration d'une Journée mondiale de la sécurité des patients et une résolution sur les soins d'urgence et de traumatologie (Résolution 72.16 de l'Assemblée mondiale de la santé), que vous pouvez lire ici. Pour la FMSA, ce fut l'occasion de nouer des relations et de développer de nouveaux partenariats afin de mieux faire connaître la sécurité de l'anesthésie au sein de l'OMS. 

Haut de page