Actualités

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Actualités
  4. Membre en vedette - Société sud-africaine d'anesthésiologie

Membre en vedette - Société sud-africaine d'anesthésiologie

Natalie Zimmelman, PDG de la SASA, explique comment l'adhésion à la FMSA facilite le travail de la SASA pour renforcer l'offre d'anesthésie en Afrique du Sud et dans toute l'Afrique.

La SASA cherche à améliorer la qualité et la sécurité de la pratique de l'anesthésie et à assurer la pérennité de la profession par le biais de programmes allant du bien-être en anesthésie à la diversité de la main-d'œuvre. 

La South African Society of Anaesthesiologists (SASA) représente plus de 90 % des prestataires de services d'anesthésie du pays. Nos 2 400 membres comprennent des spécialistes et des non-spécialistes de l'anesthésie, des infirmières et des stagiaires.

La SASA travaille dans un environnement difficile, avec un système de santé national faible et fragmenté qui comprend moins de 3 anesthésistes pour 100 000 habitants et une capacité de soins infirmiers extrêmement faible. 

Les membres de la SASA ont joué un rôle de premier plan dans la réponse du pays au virus COVID.

La SASA est une organisation relativement petite qui travaille dans un environnement de soins de santé difficile. Le soutien et les conseils de nos collègues internationaux ont donc été essentiels. Ces relations sont très appréciées et ont contribué de manière significative à nos succès.

Notre adhésion à la WFSA est d'une importance fondamentale pour nous et se concentre sur quatre domaines principaux :

L'éducation

La SASA a également collaboré avec la WFSA dans le cadre de la bourse sur les systèmes de santé zambiens/sud-africains et du programme d'observation de la douleur. Ces programmes renforcent les systèmes de santé nationaux et sauvent des vies.

Collaboration

La participation de la SASA aux comités et projets de la FMSA renforce notre profession tant au niveau national qu'international. Par exemple, la SASA a pu demander à la FMSA d'apporter une perspective globale à la révision du code d'éthique médicale de l'Association médicale mondiale, tandis que la SASA a fourni des révisions nationales par l'intermédiaire de l'Association médicale sud-africaine. Des collaborations cohérentes et coordonnées au niveau mondial comme celles-ci permettent à la SASA d'unir et de calibrer sa voix avec celle des autres sociétés membres de la FMSA, ce qui confère une légitimité et un poids internationaux à notre message national. 

Mise en réseau

Les relations établies par l'intermédiaire de la FMSA et de sa section régionale pour l'Afrique sont inestimables. Les réseaux de la FMSA nous aident à permettre l'unification et la connexion nécessaires avec des pays africains souvent isolés, dont beaucoup sont dépourvus de soins spécialisés. Par exemple, la FMSA nous aide à identifier des conférenciers du continent et à contribuer aux congrès des uns et des autres. Cela a permis d'améliorer la qualité, la diversité et la pertinence de tous nos événements. 

Défense des intérêts

Nous pensons qu'il est vital que l'anesthésie soit au centre du discours sur la santé mondiale et que la FMSA soit la voix internationale de notre profession. Nous pensons que la FMSA accomplit un travail formidable, dépassant de loin ce que l'on pourrait attendre de notre profession, compte tenu de sa taille représentative dans le secteur des soins de santé. 

Les efforts de plaidoyer de la FMSA profitent à la profession dans son ensemble, mais aident particulièrement les pays à faible revenu, dont les systèmes de santé, les cliniciens et les patients sont affectés par des facteurs qui échappent souvent au seul contrôle d'une société nationale. La défense de l'anesthésie par la FMSA au niveau international a facilité le travail de la SASA aux niveaux national et local. 

Haut de page